Actualités
le GPA est dans La NR.

le GPA est dans La NR.

Un extrait de cet article de la Nouvelle République qui parle de l’action de notre groupe de prévention pour les TPE et PME en difficultés. Retrouvez l’intégralité de l’article ici.

 

« Marc Duval, président depuis le mois de décembre du Groupement de prévention agréé (GPA) de Loir-et-Cher, s’attend à accompagner, dès maintenant, un nombre plus important d’entreprises en difficulté par rapport aux mois précédents. « Dans ce contexte de mouvements sociaux depuis plusieurs mois, la morosité ambiante, bien plus que les blocages des Gilets jaunes, pénalise des catégories de professions, note Marc Duval. Les plus touchés sont les fournisseurs de produits et services qui ne sont pas de première nécessité, dont les restaurants, les activités de loisirs, les garagistes et le prêt-à-porter. Quand les entreprises ont épuisé leurs solutions en interne et que les banques leur mettent la pression, elles cherchent d’autres moyens de sortir la tête de l’eau. » Tout un panel de dispositions existe pour les aider (lire ci-dessous).
Créé en Loir-et-Cher, en 2016, le GPA est une association issue de l’application d’un article du code du commerce. « Dans la hiérarchie juridique, le législateur a positionné le GPA dans un rôle de prévention des entreprises en difficulté, avant un accès au tribunal de commerce », explique Marc Duval, ancien directeur de l’Urssaf 41. Le GPA 41 dispose d’une équipe de retraités bénévoles (expert-comptable, chef d’entreprise, huissier de justice, notaire, banquier, juge au tribunal de commerce) proposant une expertise gratuite et un soutien psychologique. « Nous avons un partenariat avec un cabinet d’avocats d’affaires de Tours, qui, pour certains cas, nous fait des prestations gratuites pour un premier bilan. »
Pour fonctionner, le GPA 41 reçoit une subvention du conseil régional. « Afin de nous développer, nous allons devoir chercher des fonds ailleurs. »